Cédric Perrin : « Trains intercités : la mobilisation avec les élus de l’Est se poursuit pour défendre les emplois d’Alstom »

Treize élus - parmi lesquels figure Cédric PERRIN, Sénateur du Territoire de Belfort -
appellent une nouvelle fois le Gouvernement dans un courrier adressé à François
Hollande, Président de la République, à faire le choix de l’emploi sur la question du
renouvellement des trains intercités.

En effet, suite à l’annonce d’Alain Vidalies, Secrétaire d’État chargé des Transports,
de renouveler le parc de TET via un appel d’offres et non par extension des
contrats-cadres, Sénateurs et Députés souhaitent interpeller une fois de plus le Chef
de l’Etat sur les conséquences désastreuses de cette décision pour les sites de
production d’Alstom Transport tant en matière d’emploi que de préservation du
savoir-faire industriel.

« Nous ne pouvons que témoigner auprès de vous de l’incompréhension – et parfois
l’indignation – suscitée par la décision de Monsieur Alain Vidalies. Au moment où
vous faites du combat en faveur de l’emploi votre priorité absolue, chacun a le
sentiment que cette décision va a contrario du cap que vous avez vous-même fixé »
écrivent les signataires selon lesquels le recours aux contrats-cadres marquerait
« une réelle volonté de soutenir l’emploi et les usines en France ».

« Nous savons que d’aucuns brandiront le spectre du risque de recours juridique
d’une telle décision : en toute responsabilité, nous préférons le risque juridique à la
certitude de plonger des centaines de familles dans la précarité » poursuivent les
élus qui souhaitent que soit organisée dans les plus brefs délais une rencontre avec
le Président de la République afin d’évoquer l’avenir d’Alstom Transport.