François Grosdidier : « Il n’y a pas eu une volonté délibérée de tuer Rémi Fraisse »