Gérard Larcher, Président du Sénat, dénonce les artifices du gouvernement pour masquer la réalité des chiffres du chômage

Ce soir, les Français découvrent une nouvelle fois que la France se classe parmi les plus mauvais élèves de l’Europe malgré les artifices de présentation qu’en fait le Gouvernement. Le constat est édifiant : le chômage continue d’augmenter dans notre pays. Ce sont 12 800 personnes supplémentaires (+0,4%) en catégorie A qui se sont retrouvées sans aucun emploi en février. La France compte aujourd’hui 3 493 800 chômeurs.

Sur les six derniers mois, seul le mois de janvier aura connu une baisse, alors que le nombre des demandeurs d’emploi a augmenté de 571 200 personnes depuis l’élection de François Hollande.

Ce constat montre combien un changement de politique économique est indispensable et urgent afin de lever les freins à la croissance et à la création d’emplois.

Tel est l’objectif du Sénat et le sens des amendements qu’il va apporter au projet de loi pour la croissance et l’activité qui sera débattu en avril.