5 parlementaires déposent un recours gracieux pour dénoncer le redécoupage des cantons

Cinq parlementaires* - députés et sénateurs du Val-d’Oise - viennent de déposer au Premier Ministre un recours gracieux afin de dénoncer le redécoupage des cantons tel qu’il a été réalisé, c’est-à-dire, par décret et sans concertation avec les élus de terrain : les maires et les présidents d’intercommunalités.

Ils demandent au Premier ministre le report de la loi modifiant les modes de scrutin et la révision du redécoupage en instaurant une véritable concertation avec les acteurs politiques locaux : conseillers généraux, maires, nouveaux conseillers municipaux élus en mars 2014, commission départementale de coopération intercommunale (CDCI), intercommunalités, afin de faire émerger dans chaque département une nouvelle carte des cantons aussi consensuelle que possible.

A noter que moins de 40% des départements ont approuvé la carte proposée par le ministère de l’Intérieur alors que l’arithmétique politique aurait dû lui garantir un soutien confortable, à hauteur de 60% des conseils généraux. Quel désaveu cinglant !

P.-S.

*Francis Delattre, Philippe Houillon, Axel Poniatowski, Hugues Portelli et François Scellier.