Jean-Noël Cardoux : « Après l’illusion, la poudre aux yeux ! »

Le gouvernement a présenté une ordonnance visant à alléger les obligations comptables des petites entreprises, en annulant l’obligation de présenter une annexe comptable, en simplifiant la présentation des comptes et supprimant leur dépôt au greffe.

Lorsque l’on sait que dans l’immense majorité des cas ces documents étaient élaborés par les cabinets comptables à partir de logiciels simplifiés en quelques minutes et sans surcoût, il est permis de s’interroger sur l’efficacité de telles mesures.

Une fois encore, empêtré dans ses contradictions, le gouvernement procède par affichage, sans s’attaquer aux véritables racines du mal : la fiscalité, la complexité du droit du travail et l’empilage des contraintes administratives.

Les petites entreprises apprécieront.