La délinquance d’aujourd’hui n’est plus celle de 1945

Jean-Claude Carle a été chargé par le ministre de la Justice Rachida Dati de réfléchir, au sein d’une commission mise en place ce matin à la Chancellerie, à la future réforme visant à revoir le texte de l’ordonnance de 1945 qui régit la justice des mineurs.

Pour Jean-Claude Carle, la délinquance d’aujourd’hui n’est plus celle de 1945. Elle est plus importante, plus violente et elle est perpétrée par des adolescents de plus en plus jeunes.

Il est donc nécessaire d’adapter le cadre législatif à cette nouvelle configuration de la délinquance tout en gardant l’esprit de l’ordonnance de 1945.

Il est indispensable de sortir de ce mauvais débat qui oppose éducation et sanction. Il nous faut au contraire conjuguer éducation et sanction, mettre de la contrainte dans l’éducation et de l’éducation dans la sanction.