Le rachat des RTT possible jusqu’à fin 2009

C’est une disposition importante qui a été votée dans la nuit de mercredi soir par les sénateurs (avec avis favorable du Gouvernement) à l’initiative d’un amendement proposé par Catherine Procaccia.

Amendement de conviction puisque la sénatrice a expliqué être l’une des rares parlementaires à avoir, en tant que salariée, appris à gérer ses RTT et ceux de ses collaborateurs. Or, le salarié ne peut pas toujours consommer ses congés et ses journées sont alors « écrêtées » c’est à dire perdues. En outre, les RTT sont comptabilisés dans les entreprises sur une année et non sur 6 mois (disposition initiale de l’Assemblée nationale).

Cet amendement permet à la fois de rétablir le salarié dans des droits qu’il a acquis mais aussi d’améliorer durablement son pouvoir d’achat. Ces 2 ans vont permettre au Gouvernement et aux partenaires sociaux d’avoir une vision claire de l’efficacité de cette mesure qui laisse la liberté à chacun de continuer à prendre en totalité ou en partie ses RTT.