Catherine TROENDLE « 71 Féminicides au 4 juillet ! STOP ! »

Madame Catherine TROENDLE, Sénateur du Haut-Rhin, Vice-Présidente du Sénat, a immédiatement réagi, au regard des trop nombreux cas de féminicides survenus depuis ce début d’année, situation qu’elle considère comme intolérable !

La Vice-Présidente du Sénat a donc réagi à deux titres :

  • en cosignant la Tribune « Féminicides : où est la grande cause du quinquennat ? » de Madame Annick BILLON, Présidente de la Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, dénonçant la hausse des féminicides
  • et en rédigeant, en parallèle, une question écrite à l’attention de Madame Nicole BELLOUBET, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice.

Dans sa question écrite, elle a interrogé la Ministre, pour savoir « sous quels délais peuvent être attendues les premières mesures annoncées le 1er juillet 2019 pour les femmes victimes de violences conjugales », Catherine TROENDLE considérant qu’aucun délai n’est acceptable !

En parallèle, le Sénateur du Haut-Rhin a interpellé la Ministre sur les « mesures a envisager rapidement afin de lutter également contre le nombre toujours trop élevé d’infanticides intervenants concomitamment à des violences conjugales (aboutissant parfois à l’homicide d’un parent par son conjoint ou ex-conjoint) ».

Madame Catherine TROENDLE, Déléguée nationale des Républicains à la famille, de 2015 à 2016, suivra de très près l’application des mesures annoncées par la Ministre.

Il est temps d’éradiquer ce fléau !