Discours de politique générale : les sénateurs Les Républicains décident de s’abstenir

Dans le discours de politique générale du Premier ministre, il y a du bon et du moins bon.

La fin des régimes spéciaux de retraite ou la réforme de l’assurance chômage, par exemple, vont dans le bon sens ; l’absence de toute piste de bonne gestion des deniers publics va dans le mauvais sens.

Le groupe Les Républicains au Sénat ne fera pas un chèque en blanc au Gouvernement. Le Sénat a une responsabilité particulière, il ne peut pas renverser le gouvernement et son rôle est d’améliorer les textes qui lui sont présentés. Le groupe s’abstiendra et jugera au cas par cas, comme il le fait habituellement, de la pertinence des propositions du Premier ministre à l’occasion des textes qui lui seront présentés.

Il n’y a au Sénat ni opposition systématique, ni adhésion automatique ; c’est ce qui motive la décision d’abstention des sénateurs Les Républicains.

Bruno Retailleau
Président du Groupe Les Républicains