80km/h : Michel Raison dénonce le « mensonge inacceptable » du Premier Ministre

Michel Raison, Sénateur de la Haute-Saône, auteur de l’amendement sénatorial qui décentralise l’établissement de la vitesse maximale autorisée sur le réseau secondaire, dénonce la posture mensongère du Premier Ministre qui ne voit, ce matin, « aucun inconvénient » à laisser aux présidents de conseils départementaux la capacité de déroger au 80km/h.

« Il s’agit d’une fausse ouverture de la part du Premier ministre qui omet sciemment de préciser que l’amendement proposé par les députés LREM exclut du dispositif les routes nationales qui font partie du réseau secondaire » explique Michel Raison.

« Cette omission s’apparente à un mensonge inacceptable qui ne manquera pas d’alimenter une nouvelle fois la colère et la frustration des automobilistes » regrette le Sénateur qui ne comprend pas pourquoi le Premier ministre sème une nouvelle fois la confusion.

Michel Raison ne doute pas qu’un grand nombre de députés - de toutes sensibilités politiques - s’opposeront à cette manœuvre politicienne des députés du groupe La République en Marche. Il ne doute pas non plus qu’ils se battront en séance publique pour restaurer l’article voté au Sénat et il appelle le Gouvernement a faire enfin preuve de sagesse.