Le Sénat adopte une proposition de résolution LR et s’engage pour les minorités en Irak

Mardi 22 janvier 2019, le Sénat a adopté la proposition de résolution européenne de Bruno Retailleau, intitulée « mise en place d’un mécanisme de justice transitionnelle à dimension internationale en Irak ».

La mise en place d’un tel mécanisme serait à même de faciliter la réconciliation entre les communautés qui composent ce pays. La guerre civile et la mainmise de Daech sur une partie du territoire s’est en effet traduite par des crimes tout aussi abominables que massifs à l’encontre des chrétiens d’Orient et des autres minorités (Yézidis, Kakaïs, Shabaks, …).

La reconstruction du pays passe aujourd’hui par la punition de ces crimes, certains relevant de la barbarie la plus sophistiquée et la plus odieuse. Il n’est pas question d’envisager une ingérence, d’imaginer que justice pourrait être rendue à contre-sens de la souveraineté irakienne. Par le biais de cette proposition de résolution, nous visons la reconstruction et la réconciliation.

Intervention de Bruno Retailleau lors de l’examen de sa proposition de résolution européenne au Sénat

Intervention de Jean-François Rapin, rapporteur pour avis de la commission des affaires européennes du Sénat