« La loi agriculture et alimentation n’aura aucun effet sur le revenu des paysans ».

A l’occasion des questions d’actualité au Gouvernement, Michel Raison, Sénateur de la Haute-Saône, a interrogé en séance publique Didier Guillaume, Ministre de l’Agriculture, sur le revenu agricole.

Déplorant tout d’abord la faiblesse des revenus des agriculteurs, le Sénateur a souhaité dénoncer les illusions véhiculées par le Gouvernement sur les effets de la loi agriculture et alimentation, dite EGalim.

« Résoudre la question du revenu agricole en n’abordant que la question du prix, comme l’imagine le Gouvernement avec ce texte, est parfaitement illusoire » explique le Sénateur.

Selon Michel Raison, « les leviers dont disposent le politique pour améliorer le revenu des agriculteurs sont d’une part la réduction des charges, et d’autre part une action forte de la France dans les négociations de la PAC  ». Il n’oublie pas également la nécessaire simplification administrative et la lutte raisonnée contre la sur-transposition des directives européennes en droit français.

« Or le Gouvernement ne joue pas sur l’ensemble de ces leviers, ce qui est regrettable car cela ne permettra pas une sortie de crise ! » déplore Michel Raison.
« Ce sont tant l’addition de mensonges que l’illusionnisme trop souvent pratiqué qui engendrent la grande colère du peuple. En multipliant les promesses et les faux espoirs, la déception et la colère des paysans seront d’autant plus grandes et regrettables mais tout à fait légitimes » a enfin prévenu le Sénateur.

Question d’Actualité au Gouvernement du sénateur Michel Raison