Intervention du Premier Ministre : « Nous vous entendons mais ne changerons rien »

Exactement comme l’a fait Emmanuel Macron, Edouard Philippe est venu tenir le même discours aux Français. Nous vous avons entendus, mais nous ne changerons rien ; notre politique est la bonne, c’est la seule possible.

La réponse du Premier ministre aux Français est une fable. Comment peut-il sérieusement affirmer que les impôts et les taxes baissent alors que cette année le budget de l’Etat va croître de 1,5% ?

En 2018 et 2019 les dépenses publiques auront augmenté de 51 milliards, soit plus en 2 ans que sous le quinquennat Hollande où la hausse fut de 37 milliards d’euros.

Le Premier ministre ne veut pas voir que l’absence de résultats est à l’origine du mouvement de mécontentement en France. Parce que des résultats il n’y en a pas ! La dette augmente, le chômage atteint un niveau qui fait de la France le mauvais élève de l’Europe et le niveau de vie des Français stagne, voire pire baisse.

Le Premier ministre n’a offert ce soir aucune piste nouvelle, aucune inflexion. Et le carburant va continuer à augmenter chaque année jusqu’en 2022. C’est ce qu’on appelle être sûr de soi. Sûr de suivre le bon cap malgré des résultats qui ne sont pas au rendez-vous, cela s’appelle de l’obstination.

Bruno Retailleau
Président du Groupe Les Républicains au Sénat