Complémentaires santé : Une contribution exceptionnelle à leur charge

Tous les acteurs de la santé depuis des années ont fait des efforts : professionnels de santé, hôpitaux, laboratoires pharmaceutiques.

Ce n’est pas le cas des complémentaires santé.

C’est la raison pour laquelle le Sénat a voté une contribution exceptionnelle à leur charge. Cette contribution est l’occasion de mettre le doigt sur une gestion qui est loin d’être exemplaire. Alors que les frais de gestion de la sécurité sociale sont de 4,5%, les frais de gestion des complémentaires santé sont en moyenne de 20 à 25 % et peuvent aller jusqu’à 42%.

C’est à dire que l’assuré qui verse 100€ à la sécurité sociale récupère 95,5€ et qu’il ne récupère que 58€ avec certains organismes complémentaires. C’est l’assuré qui est lésé.

Ajoutons qu’au-delà de leurs obligations prudentielles, les complémentaires Santé ont en réserve 50 milliards d’euros. 1 milliard d’euros de contribution est à leur portée sans augmenter les cotisations des assurés. C’est un geste de solidarité qui leur est demandé, rien d’autre.

Groupe les Républicains au Sénat