« Non, la défense de l’Europe n’est pas une insulte »

« Si le projet de création d’une « armée » européenne est aujourd’hui chimérique, la défense de l’Europe ne fait, elle, aucun doute.

Oui, il sera difficile de tracer ce chemin et de s’émanciper de cet Otan organisé et équipé.

Oui, il sera difficile de forger une culture stratégique commune aux pays membres de l’Union européenne.

Mais les points de convergence existent : nous partageons un territoire commun, nous sommes exposés aux mêmes menaces et nos ennemis sont similaires.

Pour ces raisons impérieuses, renforcer les liens entre les Etats européens, et permettre une coopération plus forte aux niveaux politique, industriel et militaire sont des objectifs indiscutables.

L’Initiative européenne d’intervention (IEI) est un pas important dans ce sens, qui s’ajoute à la Coopération structurée permanente (CSP).

L’Europe doit miser sur ces initiatives pour renforcer son autonomie et sa sécurité et ainsi, pousser vers une véritable et légitime défense européenne ».

Cédric Perrin,
Sénateur du Territoire de Belfort,
Vice-Président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées.