Capitale de la collectivité d’Alsace : La Ministre contredit les propos du Premier Ministre

Hier, à Matignon, devant les Parlementaires Alsaciens et les Présidents des EPCI Alsaciens, la question de la capitale de la future collectivité européenne d’Alsace a été abordée : Strasbourg ou Colmar ?

La réponse du Premier Ministre a été claire et entendue par l’ensemble des élus présents : il considère que cette question relève totalement de la responsabilité des élus. A eux de trouver un consensus.

Le Premier Ministre a rajouté : « l’Etat prendra ses responsabilités, avec le maintien des deux préfectures et sur la mise en œuvre effective de la nouvelle collectivité, aux élus de prendre leurs responsabilités concernant notamment le siège de la capitale ».

Cette réponse aura eu le mérite d’éviter toute polémique et tous les élus présents ont approuvé cette répartition des responsabilités.

La Ministre de la cohésion des territoires, Madame Jacqueline Gourault, semble s’être affranchie librement de cette déclaration de son Premier Ministre, en annonçant que la future capitale de la collectivité d’Alsace serait Strasbourg.

Nous attendons du Premier Ministre qu’il réaffirme ses propos, qui ont été salués à l’unanimité !

Catherine TROENDLE
Sénateur du Haut-Rhin
Vice-Présidente du Sénat