Cedric Perrn : « Il faut sauver les festivals français ! »

Lors de la séance de Questions d’Actualité au Gouvernement (QAG) du mardi 10 juillet 2018, le sénateur du Territoire de Belfort Cedric Perrin a interpellé le gouvernement et ka Ministre de la Culture sur la situation inquiétante des festivals français tels que les Eurockéennes.

Question du sénateur Cédric Perrin à la Ministre de la Culture Françoise Nyssen :

La saison des festivals démarre en demi-teinte. La circulaire du 15 mai a augmenté les frais de sécurité. Vous avez appelé les préfets à faire preuve de discernement dans son application. À raison, car certains festivals musicaux sont en train de mourir. Mais cette notion de discernement varie d’un territoire à l’autre. La circulaire applique un bouclier tarifaire aux festivals non lucratifs ; l’intention est louable pour peu qu’elle soit appliquée, et correctement. Pour la première fois depuis trente ans, les Eurockéennes de Belfort ont été classées en festival à but lucratif, ce qui implique une augmentation de 800 % des coûts de sécurité et un changement de régime fiscal qui mettrait fin à un mécénat représentant 15 % de son budget. Comment comptez-vous remédier à cette situation mortifère pour les festivals en France ?

Réponse de la Ministre de la Culture :

Les festivals témoignent de la vitalité de la culture dans nos territoires. Ils subissent les conséquences de l’augmentation du cachet des artistes résultant de la concentration des festivals rachetés par de grands groupes - nous avons lancé une mission interministérielle à ce sujet - et de la menace terroriste.

La circulaire du 15 mai rappelle les règles qui régissent la tarification des services d’ordre. Le ministre a rappelé aux préfets la nécessité de faire preuve de discernement pour ne pas fragiliser les festivals. Un bilan d’étape sur cette circulaire sera réalisé à l’automne.

La France compte plus de 5 000 festivals qui ont une importance culturelle, économique et sociale et renforcent la cohésion sociale et le vivre ensemble. Nous savons leur importance, un référent « festival » a été nommé au ministère.