René-Paul Savary : Que compte faire le gouvernement pour que les pensions de réversion restent un enjeu de solidarité familiale à travers la réforme systémique ? (QAG)

RENE-PAUL SAVARY, SENATEUR (LES REPUBLICAINS) DE LA MARNE, A POSE UNE QUESTION AU GOUVERNEMENT A MADAME AGNES BUZYN, MINISTRE DES SOLIDARITES ET DE LA SANTE.

Suite au discours du Président de la République, sur la solidarité, devant les membres de la Mutualité, le Sénateur, s’inquiète que la vision de la politique familiale n’ait pas été abordée.

En tant que futur rapporteur du Projet de loi sur les retraites, et Président du Groupe de travail interne (LR) sur la Famille, René-Paul SAVARY est attaché aux questions de solidarité familiale.

La pension de réversion : un enjeu de solidarité familiale

La pension de réversion telle que nous la connaissons aujourd’hui pourrait être remise en cause dans un régime futur par points, donc à cotisations définies plus contributif que redistributif.

Le Sénateur René-Paul SAVARY a demandé à Agnès BUZYN, Ministre des Solidarités et de la Santé, ce que compte faire le gouvernement pour que les pensions de réversion restent un enjeu de solidarité familiale à travers la réforme systémique.
Agnès BUZYN souhaite remettre à plat les pensions

Il existe plus de 42 régimes de retraites différents chacun a ses propres règles et ses différences s’appliquent notamment aux pensions de réversion dont les
paramètres sont différents selon les régimes. Selon Agnès BUZYN, il est nécessaire de remettre à plat cette diversité de règles qui conduit à de grandes injustices entre les Français.

L’objectif du gouvernement serait de refonder le système de retraite en étudiant chaque dispositif sans vouloir le supprimer.

René-Paul SAVARY insiste pour mettre en avant la famille

La réversion est un indicateur de la politique de la famille. Cette politique trop souvent mise à mal, considérée comme une variable d’ajustement budgétaire ou fiscale. Et pourtant la famille est la clé de voute d’une organisation sociétale qui assure le renouvellement des générations, nécessaire pour l’équilibre d’un système de retraites par répartition.

Et de conclure en citant l’avertissement du Général de Gaulle :

« Sans le renouvellement des générations, la France ne serait plus qu’une lumière qui s’éteint ».