Immigration : le gouvernement n’a aucun cap !

Concernant la politique migratoire en France, le gouvernement n’a aucun cap. Le traitement des migrants de l’Aquarius a été sur ce point symbolique.

Ces atermoiements et la difficulté à afficher une position claire se retrouvent dans l’examen du projet de loi Asile immigration débattu en ce moment au Sénat.

Le décalage entre le discours ferme du ministre de l’Intérieur et le contenu du texte qui vient de l’Assemblée nationale est immense. Il y a même parfaite contradiction ; non seulement le gouvernement refuse de revenir sur de nombreuses mesures prises pendant le quinquennat de François Hollande mais il porte des propositions nouvelles qui vont contribuer à accroître l’immigration.

Concernant le retour dans leur pays d’origine des étrangers en situation irrégulière le gouvernent n’envisage rien, alors que seulement 10% à 15% des décisions d’expulsion sont exécutées.

Le Sénat va transformer ce texte et mettra le ministre de l’Intérieur face à ses contradictions.

Bruno Retailleau
Président du groupe Les Républicains au Sénat