Mercredi 13 juin 2018, le Sénat débute l’examen...

Jeudi 14 juin 2018, le Sénat a adopté à l’unanimité des suffrages exprimés la proposition de loi relative à la revitalisation des centres-villes et centres-bourgs présentée notamment par Remy Pointereau.

La dévitalisation est un fléau qui gangrène nombre de nos centres-villes. Au déclin de l’habitat et à la fragilisation économique se conjuguent celle des relations sociales. « 700 centres-villes et centres-bourgs sont en difficulté » rappelle Rémy Pointereau. Il faut mettre en œuvre des actions pour remédier à cette dévitalisation.

« La fermeture des commerces n’est que la partie émergée de l’iceberg. » Rémy Pointereau

Les sénateurs Les Républicains formulent donc une série de mesures qui seront à la main des collectivités locales :

  • la réduction de la fiscalité en centre-ville,
  • l’offre de locaux adaptés à un prix abordable en centre-ville ;
  • l’offre de logements en centre-ville ;
  • la réduction du poids des normes qui freinent l’installation dans des immeubles des centres-villes, complexes et coûteux à réadapter ;
  • la modernisation du commerce de détail qui passe par la professionnalisation, la formation, la mise à profit de l’évolution vers le e-commerce ;
  • un nouveau système de régulation des implantations de grandes surfaces.
Remy Pointereau présente sa proposition de loi lors de son examen en séance au Sénat le mercredi 13 juin 2018 :