Michel RAISON : « Investissons dans l’entretien de nos routes pour agir sur la sécurité routière »

Michel Raison, Sénateur de la Haute-Saône, concluait aujourd’hui au Sénat un débat sur le thème « Les infrastructures routières à la suite de la présentation du Rapport du Conseil d’orientation des infrastructures du 1er février 2018 », en présence de Mme Élisabeth 1 BORNE, ministre auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports.

« Outil essentiel au service des mobilités dans nos territoires, les questions soulevées par les infrastructures sont majeures et ont pourtant été trop souvent relayées dans la catégorie des promesses sans lendemain » a tout d’abord regretté Michel Raison.

Et il poursuit : « C’est parce qu’il est un atout formidable pour la réduction des inégalités territoriales que notre réseau routier doit être bien entretenu ! Or, une tendance à la dégradation du réseau routier national non concédé est observée ces dernières années ». Pour infléchir cette tendance, le Sénateur recommande tout d’abord la désignation d’un délégué interministériel dédié à l’aménagement du territoire, qui aurait vocation à coordonner l’ensemble des politiques ministérielles en la matière.

Il plaide également en faveur d’une concentration des crédits sur l’entretien et la régénération des réseaux existants. Selon Michel Raison, « la sécurité routière passe aussi par ces investissements indispensables qui seront sans nul doute plus efficaces que la multiplication des limitations de vitesse ! ».

A cet égard, il rappelle que 25 % des recettes des amendes de police de circulation sont affectées au désendettement de l’Etat. Il préconise que l’intégralité de celles-ci soient dédiées à l’entretien du réseau routier et à la prévention routière.