Gens du voyage : L’Etat doit prendre ses responsabilités

A l’heure où le secteur d’Annemasse subit des installations illicites de gens du voyage, sur le terrain de sport de l’école de la Chamarette notamment, je demande à nouveau au Gouvernement de réagir.

Les élus sont sans réels moyens à disposition. Mais ce sont aussi les agriculteurs, les commerçants et tous les habitants qui sont excédés, y compris les forces de gendarmerie.
Tous les ans, la situation sur le terrain est une véritable poudrière qui peut s’embraser à tout moment, d’un côté comme de l’autre.

Les élus avaient mis leurs espoirs dans la proposition de loi portée par les trois sénateurs (Jean-Claude CARLE, Loïc HERVE et moi-même) visant à soutenir les collectivités territoriales et leurs groupements dans leur mission d’accueil des gens du voyage. Ce texte apportait des réponses concrètes mais malheureusement il a été vidé de son contenu.

Le Gouvernement doit prendre ses responsabilités.

De plus, il faut que le Ministère de l’Intérieur nous aide en dotant les forces de l’ordre de moyens humains et matériels conséquents, permettant de faire appliquer les lois de la République.

Cyril Pellevat
Sénateur de Haute-Savoie