Déficit de la France inférieur à 3% : Le Gouvernement orchestre des résultats en trompe-l’œil

Le triomphalisme du Gouvernement sur le déficit ramené en deçà de 3% est une nouvelle illusion que le macronisme veut vendre aux Français.

Le déficit inférieur à 3 % est dû exclusivement à la conjoncture et aux hausses d’impôts que les Français supportent de plus en plus mal.

Au lieu de profiter de la conjoncture internationale pour assainir nos finances, le Gouvernement, comme celui de Lionel Jospin, gâche cette fenêtre de tir.

Cette année, les dépenses publiques, comme la dette, vont augmenter. Jamais la France n’aura emprunté autant qu’en 2018. Aucune réforme sérieuse n’a été engagée pour assainir nos dépenses publiques.

Alors que les autres pays prennent le taureau par les cornes, le Gouvernement se contente d’orchestrer médiatiquement des résultats en trompe-l’œil.

Regardons les choses en face, le déficit moyen dans la zone euro est de 0,9 % et l’Italie fait mieux que nous avec un déficit de 1,7%.

Emmanuel Macron poursuit la politique de son prédécesseur. Jamais après l’orage de la crise passée, les dépenses ne diminuent en France. A ce jeu la France est championne du monde des prélèvements obligatoires et sa dette dépasse désormais 97% du PIB.

Emmanuel Macron, plutôt que de s’attribuer des mérites illusoires, ferait mieux de préparer notre pays à son extrême vulnérabilité au cas où la croissance mondiale baisserait ou pire au cas où adviendrait un nouveau choc économique.

La gloriole du gouvernement sur le déficit est irresponsable.

Bruno RETAILLEAU
Président du Groupe Les Républicains Sénat