Les propos de Benjamin Griveaux sur « le séparatisme islamique » sont consternants

Les propos de Benjamin Griveaux, ce matin, qui trouve « stigmatisante » la tribune de 100 intellectuels français de tous bords qui dénoncent avec mesure et clairvoyance « le séparatisme islamique » sont consternants.

Alors que l’islamisme cherche à gagner du terrain en France, le Porte-parole du gouvernement fait la fine bouche. Une façon d’éluder le grave problème de la dérive de certaines de nos banlieues. Une façon de se cacher la réalité. Une façon de refuser d’agir.

Une façon aussi d’accepter la communautarisation du débat politique et de s’attirer les bonnes grâces de ceux qui refusent de s’intégrer à la communauté nationale.

Le relativisme de Mr Griveaux sur ces sujets est grave. Il montre que la nouvelle société d’Emmanuel Macron est bien une société qui fait la part belle au communautarisme et qui s’éloigne de l’universalisme républicain.