« Nos parents méritent notre respect pas notre opprobre ! »

Alors que les retraités aujourd’hui manifestent leur légitime mécontentement, la réforme des retraites que prépare Emmanuel Macron pourrait bien, après la hausse de la CSG, porter un nouveau coup au pouvoir d’achat des plus âgés.

Emmanuel Macron est en effet piégé par ses promesses de campagne de ne pas augmenter, comme l’ont fait tous les pays d’Europe, l’âge de départ à la retraite.

Assumer cette promesse, quelque soit le mode de calcul des retraites (par points ou par un autre système), c’est accepter de paupériser les retraités, c’est à dire ceux qui ont travaillé toute leur vie.

La posture et le discours du Président de la République qui tendent à opposer les générations entre elles, à stigmatiser les retraités sont injustes.

J’appelle le Président de la République à mieux considérer les plus âgés de nos concitoyens, car pour moi nos parents méritent notre respect pas notre opprobre.