Accords de libre-échange entre l’Union Européenne, l’Australie et la Nouvelle-Zélande

Mercredi 21 février, le Sénat examine une proposition de négociations en vue d’un accord de libre-échange entre l’Union Européenne, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, présentée par Pascal Allizard (Calvados).

La négociation de ces accords soulève un certain nombre d’enjeux économiques importants. La libéralisation des échanges avec ces deux pays pourrait ouvrir aux entreprises françaises de nouvelles opportunités commerciales.

Il est clair que les filières bovine, ovine, laitière et sucrière françaises, déjà fragilisées, ne devront pas être impactées négativement par un éventuel accord. Par conséquent, les Sénateurs Les Républicains souhaitent que ces produits fassent l’objet de contingents limités.