PAC : Macron ouvre l’ère de l’abandon de nos agriculteurs

Malgré les coups de boutoir répétés de nombreux pays européens, non producteurs
agricoles, pour en finir avec la PAC, la France a toujours résisté et fait de la défense
des agriculteurs une ligne rouge.

Emmanuel Macron se prépare à rompre avec cette fermeté et à ouvrir une nouvelle ère ; celle de l’abandon de nos agriculteurs face à l’Europe de Bruxelles.

C’est au moment où les agriculteurs français sont au bord de l’asphyxie qu’Emmanuel
Macron choisit de se plier aux exigences de la Commission : il accepte de baisser le budget de la PAC.

Il s’agit d’une véritable trahison des agriculteurs français. L’Europe d’Emmanuel
Macron néglige les intérêts de la France.

Les agriculteurs sont aux yeux d’Emmanuel Macron le symbole du vieux monde, c’est
sans doute ce qui explique cette nouvelle orientation.