Bruno Retailleau - Prisons : Le macronisme est parfaitement en ligne avec l’ancien monde

Le gouvernement s’empêtre dans le conflit des prisons. Il veut nous faire croire que la négociation ne bloque que sur des questions matérielles.

Les questions matérielles sont bien sûr essentielles, le manque d’effectifs, de moyens, de places de prison est patent, c’est une évidence.

Mais ce conflit qui s’enlise révèle autre chose de plus profond et plus grave. Mme Belloubet et le gouvernement ont en définitive la même conception que leurs prédécesseurs de l’autorité de l’Etat et de ceux qui la représentent au quotidien ; une conception laxiste ou les fouilles systématiques des cellules sont interdites ou le voyou mérite plus de protection et d’égard que le gardien de prison, le policier ou le pompier. La culture de l’excuse est toujours bien présente au sommet de l’Etat. C’est un domaine où le macronisme est parfaitement en ligne avec l’ancien monde.