Bruno Retailleau : « Taxe d’habitation : bonneteau fiscal ?... »

Que se cache t-il derrière le cafouillage gouvernemental sur la création d’un nouvel impôt local pour remplacer la taxe d’habitation ? Jacqueline Gourault annonce qu’il y aura un nouvel impôt en 2020. Quelques heures plus tard Bruno Le Maire déclarait que la taxe d’habitation ne sera pas remplacée par un autre impôt ! La cohérence gouvernementale en prend un coup et l’on a le sentiment d’assister à un jeu de bonneteau fiscal.

Jacqueline Gourault a lâché le morceau, les économies ne sont pas vraiment la priorité du gouvernement et ce qui est donné d’une main sera repris de l’autre d’une façon ou d’une autre. Nous sommes dans la droite ligne du budget 2018 qui malgré les annonces se traduira par une augmentation des prélèvements obligatoires de 4,5 milliards d’euros pour les Français.
Avec l’augmentation de la CSG et de nombreuses taxes (carburants…) ce gouvernement n’échappe pas à l’addiction à l’impôt de ses prédécesseurs.

Bruno Retailleau
Président du groupe Les Républicains au Sénat