Dominique de Legge : « Budget de la Défense : une situation intenable et irréaliste »

Dominique de Legge, rapporteur du budget de la Défense réagit à la démission du chef d’état major des armées.

Elle pose deux problèmes :

Budgétaire puisque le budget de La Défense qui représente 10% du budget de l’Etat, doit supporter à lui seul 20% des efforts de réduction de la dépense. Une situation intenable et irréaliste qui compromet le renouvellement de nos équipements et par voie de conséquences nos capacités d’interventions et notre souveraineté. Une décision qui tourne le dos à la promesse du Président de renforcer les moyens de nos armées pour atteindre 2% du PIB.

Politique. Comment le parlement peut il assurer ses missions constitutionnelles de contrôle et d’évaluation du gouvernement si les hauts fonctionnaires qui sont auditionnés dans le secret des commissions parlementaires sont sanctionnés dés lors qu’ils expriment librement leurs analyses ? Le tord du chef d’état major a été de dire que cette nouvelle baisse des moyens des armées n’était pas compatible avec le niveau des engagements actuels et compromettait l’avenir. Pas vraiment un scoop, mais un simple constat qui déplaisait au Président ! Exit donc !

Sur le même sujet :
Bruno Retailleau :« La démission du général de Villiers est un signal inquiétant »
Cédric Perrin : « le Général de Villiers manquera à nos soldats »