Jean-Claude Carle : Conférence des Territoires : « l’Etat-cigale et les fourmis »

La France enregistre une dette de plus de 2 100 milliards d’euros, dont 1 800 milliards incombent à l’état. Le Président de la République et le Gouvernement, demandent aux collectivités de faire des économies. Un comble, lorsque l’on sait que la nature et la structure de la dette sont totalement différentes. La dette de l’Etat est essentiellement une dette de fonctionnement, celle des collectivités une dette induite par des investissements structurants. Le fonctionnement obère l’avenir, l’investissement en assure la pérennité.

Il est temps que l’Etat réduise sa voilure, s’en tienne à ses missions régaliennes, et fasse confiance aux collectivités locales en leur donnant plus d’autonomie réglementaire et financière. Si la France est une et indivisible, elle n’est pas uniforme. Pour respecter cette diversité, l’Etat doit passer de la culture de la norme, de la circulaire, à celle du contrat. Passer de cigale à fourmi, donc inscrire dans la Constitution la Règle d’Or et engager une nouvelle étape de décentralisation.