Cédric Perrin : Budget de la défense : une sortie de crise est possible

Alors que les discussions budgétaires entamées pour réduire le déficit budgétaire 2017 laissent craindre des annulations de crédits d’une ampleur inédite pour le ministère de la défense, Cédric PERRIN, Sénateur du Territoire de Belfort, premier vice-président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, propose d’exclure le coût des opérations extérieures du périmètre de l’effort d’atteinte des 3% du déficit définis par le traité de Maastricht.

« L’effort militaire fourni par la France n’est pas comparable à celui fourni par les autres États européens » estime le Sénateur qui rappelle l’engament du Président de la République de porter les ressources de la défense à 2 % du PIB en 2025, une « trajectoire désormais peu crédible ».

« La responsabilité de la sécurité européenne ne doit pas peser exclusivement sur la France qui prend aujourd’hui à elle seule réellement part à la lutte contre le terrorisme » poursuit le Sénateur qui regrette l’incapacité des Etats membres à concrétiser « une véritable Europe de la défense ».