Brigitte Micouleau - Comment imaginer que la région Occitanie et la métropole toulousaine ne soit pas intégrée à la LGV ?