Catherine Troendlé : « La famille, grande oubliée du nouveau quinquennat ! »

Après 5 ans de politiques anti-familles, les familles ne pouvaient qu’avoir de grands espoirs pour ce nouveau quinquennat.

Pourtant quelle ne fut pas la surprise générale de voir que ni le premier, ni le second Gouvernement du quinquennat du Président Macron ne disposait de Ministère (ou même de Secrétariat d’Etat) dédié à la famille et aux personnes âgées.

La famille - pourtant l’une des préoccupations majeures et l’un des sujets recouvrant le plus d’attentes pour les Français -, a été complètement éludée du paysage politique et ainsi du débat.

Pour Catherine TROENDLE, Sénateur du Haut-Rhin : « il s’agit d’un très mauvais signal envoyé aux familles, et ce, après cinq ans de matraquage fiscal de la part des Gouvernements socialistes successifs, chaque année apportant davantage de mesures anti-familles. Désormais, sans Ministère ou Secrétariat d’Etat dédié, que penser de l’intérêt du Président de la République et du nouveau Gouvernement pour ce sujet majeur pour les Françaises et les Français ?"

Une chose est sûre, la famille est clairement la grande oubliée du nouveau quinquennat !