Alain Houpert : « En marche… et à cloche-pied »

Ce soir, les Français ont choisi leurs députés… et la voie de la raison. En donnant environ 125 sièges (estimation à 20 h) à notre famille politique – LR, UDI, DVD – ils forment une opposition cohérente face aux députés du parti présidentiel.

La République en Marche obtient certes une majorité à l’Assemblée nationale, mais au prix d’une abstention record : presque 60% ! 6 électeurs sur 10 n’ont pas souhaité se déplacer, soit parce qu’ils ont considéré que l’élection était jouée d’avance, soit parce que l’offre électorale restante après le premier tour n’était en rien représentative ni de leurs convictions, ni de leurs valeurs. Nous voilà en présence de la majorité la moins légitime de toute l’histoire. En marche peut-être... mais à cloche-pied !

Le travail commence : celui de former à l’Assemblée nationale une opposition unie, créative, expérimentée face à une majorité de débutants dont l’unique mission sera de délivrer des blanc-seing à Emmanuel Macron. Dans ce contexte, le Sénat se voit encore renforcé dans ses missions de proposition, de contrôle et d’amendement de la loi : plus que jamais, cette vigilance à l’égard d’une assemblée de novices sera le sens de mon engagement de parlementaire dans les mois à venir.