Schengen : pas de libre circulation sans sécurité commune !

Alors que l’Europe est confrontée à une grave crise migratoire et aux attaques terroristes, François Noël Buffet (Rhône) rapporteur de la commission d’enquêtesur les frontières européennes, le contrôle des flux des personnes et des marchandises en Europe et l’avenir de l’espace Schengen, a plaidé pour un renforcement de la sécurité de l’espace Schengen.

Créée à l’initiative du groupe Les Républicains, la commission a acquis la conviction que Schengen est un acquis précieux de la construction européen, mais pointe l’urgence d’une réforme. En effet « jusqu’à présent, la libre circulation avait été privilégiée au détriment de la sécurité » a rappelé le sénateur du Rhône.

François-Noël Buffet formule ainsi 32 propositions pour renforcer l’espace Schengen, et notamment :

  • L’arrêt de l’élargissement de l’espace à court terme
  • L’accélération de la mise en place du PNR européen
  • L’allongement de la durée de rétablissement des frontières nationales à 2 ans
  • La création d’un véritable corps de gardes-frontières et gardes côtes européen
  • L’établissement de hotspots traitant les demandes d’asile hors Union Européenne
  • La convergence des systèmes d’informations entre les Etats membres

Mettre en place un plan de contrôle des frontières européennes rigoureux devra donc être une priorité du prochain gouvernement, afin de garantir la libre circulation à laquelle 80% des Français sont attachés.