Catherine Troendlé : « Le gouvernement a ouvert une centre aéré pour jeunes djihadistes ! »

Catherine Troendlé a dénoncé l’échec du centre de déradicalisation mis en place par le gouvernement : « Ce centre a été conçu comme une opération de communication, mais aujourd’hui il est vide et coûte plus de 2,5 millions d’euros ! »