Michel Raison : « L’assainissement de nos finances publiques constitue un objectif prioritaire ! »

Jeudi 9 février, Michel RAISON, Sénateur de la Haute-Saône, assistait au Sénat à la présentation du rapport public annuel 2017 de la Cour des comptes par son Premier président, Didier Migaud.

Alors que ce rapport a vocation, chaque année, de dresser un bilan de la situation des finances publiques, la Cour réitère son inquiétude quant à la gravité de la situation économique et financière de notre pays.

En effet, elle appelle à la vigilance, soulignant que la France reste avec un déficit excessif. Elle pointe également l’insuffisance des réformes structurelles qui tend à accroître le décalage avec nos partenaires.

Aussi, elle confirme l’analyse de la droite Sénatoriale qui dénonçait l’insincérité du budget 2017 présenté par le Gouvernement. Cette analyse était également partagée par le Haut Conseil des finances publiques (HCFP) dans son avis du 28 septembre 2016 sur les projets de loi de finances et de financement de la Sécurité sociale.

Pour Michel RAISON, les conclusions des travaux de la Cour invite à un impératif de lucidité : « le travail de rétablissement et d’assainissement de nos finances publiques doit constituer un objectif prioritaire et commun, dépassant les clivages politiques. Pour cela, des mesures de redressement s’imposent afin de préserver notre système social et redonner de la compétitivité à nos entreprises pour qu’elles soient en capacité de créer réellement des emplois ».