François Bonhomme : « Le chantage antiraciste ne s’est pas désarmé en France ! »

François Bonhomme s’est étonné de ne pas voir le gouvernement défendre plus fermement la liberté d’expression et liberté de l’enseignement, contre des groupes islamistes qui n’hésitent plus à attaquer en justice à la moindre occasion.« Face aux dérives islamistes qui attaquent en justice la liberté d’expression, le gouvernement est resté bien silencieux ! »