Cédric Perrin : « PLF 2017 : le Sénat dit non ! »

Cédric PERRIN, Sénateur du Territoire de Belfort, et la majorité sénatoriale du Sénat, dénoncent le projet de loi de finances pour 2017. Ce dernier s’inscrit dans la droite ligne des budgets précédents : le gouvernement présente une politique budgétaire insincère et qui, en cinq ans, n’aura pas sorti la France de la crise.

Les recettes sont surestimées entre 3,5 et 6 milliards d’euros, les dépenses sous-estimées entre 1,1 et 2,1 milliards d’euros et les prévisions de croissance surévaluées. Ce constat est d’ailleurs partagé par le Haut Conseil des finances publiques, organisme indépendant chargé chaque année de rendre un avis sur les prévisions budgétaires du Gouvernement.

En outre, plus de 25 milliards d’euros de mesures fiscales et budgétaires ne sont pas financées et reportées aux années suivantes, sur le prochain quinquennat. Le plan d’économies de 50 milliards d’euros est pour sa part abandonné et les dépenses publiques vont augmenter en 2017, tandis que les prélèvements obligatoires ne diminueront pas, contrairement à ce qui avait été promis.

C’est pourquoi, la majorité sénatoriale a décidé de rejeter ce jour le projet de budget pour 2017 dont l’insincérité flagrante reflète l’échec de la politique budgétaire et fiscale conduite par François Hollande et plus généralement, l’échec du quinquennat.

Par ce rejet en bloc, les Sénateurs souhaitent adresser aux Français un message de vérité : les prévisions et promesses contenues dans le budget 2017 n’engagent plus personne, ce Gouvernement sachant qu’il n’aura pas à l’appliquer.