André Trillard : « Sommes-nous encore dans un État de droit ? Il est permis d’en douter ! »

Si nous ne le savions déjà, c’est maintenant clair, la gauche est bien en campagne électorale, et cela vaut tous les reniements.

L’un des premiers actes du nouveau gouvernement est lourd de conséquences : sous un prétexte fallacieux, il remet en cause la parole de l’Etat.

Ni les décisions de justice, ni le résultat du référendum, ni l’engagement pris devant le Parlement par Manuel Valls n’ont de valeur.

Sommes-nous encore dans un État de droit ? Il est permis d’en douter !

Il ne serait que justice que les électeurs qui ont voté à 55.17% pour la reprise des travaux à Notre Dame des Landes se souviennent des reniements et trahisons des différents gouvernements socialistes de ce quinquennat et l’avoir encore à l’esprit au moment de leur choix pour la présidentielle 2017.