Bruno Retailleau : « La candidature de Manuel Valls est une nouvelle étape qui révèle les difficultés auxquelles est confrontée la gauche »

D’abord, parce c’est le Premier ministre, d’un Président de la République et d’un gouvernement qui a sombré, qui nous a présenté sa candidature ce soir.

Ensuite, parce que l’on voit mal comment le théoricien de « la gauche irréconciliable » pourrait rassembler autour de son nom. On le sent déjà écartelé entre Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron.

Enfin, parce que ce soir le propos de Manuel Valls était surprenant. Il a rendu les clefs de Matignon comme s’il n’avait jamais gouverné ! Manuel Valls semblait amnésique. Quel aveu d’échec.