Gérard Larcher : « François Hollande : Un hommage à la 5ème République, l’autosatisfaction d’un Président, les propositions d’un candidat »

Le discours que vient de tenir le Président de la République, dans le cadre du colloque organisé par le Président de l’Assemblée nationale, décevra ceux qui attendaient un grand soir institutionnel, et confortera les défenseurs de la 5ème République.
En vérité nous avons assisté à un exercice d’autosatisfaction du Président et à la présentation de pistes de réflexion du candidat.

Fallait-il attendre 5 ans pour s’apercevoir que la fabrique de la loi était trop longue et trop complexe !

  • Plus de deux ans pour inscrire à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale la loi sur la déontologie des fonctionnaires ?
  • Près de six pré-projets avant d’établir le projet de loi NOTRe portant réforme territoriale ?
    Pourquoi la loi Santé nous a été présentée avec 57 articles et que le Gouvernement en a rajouté tout autant pendant la discussion ?
    Pourquoi, un an après le vote de la loi Macron, il manque plus d’un tiers des décrets d’application ?” s’interroge Gérard Larcher.
    Il est trop tard Monsieur le President pour « refaire la démocratie » et « réinventer le parlement de demain. » Ce sera la tâche de votre successeur.