Bruno Retailleau : « Réforme des institutions : François Hollande lance un nouvel écran de fumée pour cacher l’échec de son quinquennat ! »

Le Président de la République, à quelques mois de l’élection présidentielle, lance un nouvel écran de fumée pour cacher l’échec de son quinquennat.

François Hollande ne peut plus sérieusement parler aux Français de la dette, du chômage, des prélèvements obligatoires, alors il devise sur une énième réforme des institutions. Comme si les institutions étaient en quoi que ce soit responsables de sa gestion et de ses choix calamiteux.

Le Conseil d’Etat vient de rappeler très sévèrement la responsabilité du gouvernement dans la lente et mauvaise élaboration de la loi. 70% des décrets d’application de la loi Macron ne sont toujours pas sortis des ministères !

François Hollande avait déjà tenté, sans succès, avec la déchéance de nationalité, de faire oublier son bilan. Passer du temps et consacrer son énergie pour détourner l’attention des Français alors que la crise économique et sociale ne fait que croître, traduit un incroyable cynisme.

Son discours est plein de paradoxes, il se méfie du référendum tout en appelant a une plus grande implication des citoyens. Les Français n’ont que faire des discours sur les institutions. Les pays qui réussissent ont des systèmes institutionnels très variés et ce n’est pas un changement d’institutions qui donne du courage, une vision et une ambition.