Bruno Retailleau : « Migrants de Calais : le Gouvernement se défausse sur les maires ! »

Le plan du Ministère de l’Intérieur pour vider la jungle de Calais vient d’être dévoilé. Ce plan est à la fois irresponsable et inefficace.

Irresponsable, car une fois de plus le gouvernement se défausse sur les maires. Car ce sont les maires qui vont devoir gérer cet afflux et affronter toutes les problématiques qu’une arrivée aussi soudaine engendre fatalement dans une commune.
Inefficace, car chacun sait que sitôt arrivés dans leur commune d’accueil, les migrants chercheront par tous les moyens à repartir à Calais. Ce que veulent les migrants c’est aller en Angleterre, pas à Angers ou à La Roche sur Yon.
Disperser la jungle de Calais aux quatre coins du pays ne résoudra donc rien.

Le Gouvernement ferait mieux de prendre le problème à la racine. A deux reprises lors de la discussion sur la loi sur l’asile et la loi sur le droit des étrangers, le gouvernement s’est opposé aux propositions des sénateurs LR, qui permettaient de rendre efficace l’expulsion des migrants déboutés du droit d’asile. Il a ainsi refusé que l’administration bénéficie de délais rallongés et donc suffisants pour maintenir en rétention et renvoyer les migrants déboutés du droit d’asile. Le gouvernement a également refusé qu’une décision déboutant du droit d’asile vaille automatiquement obligation de quitter le territoire. Résultat : malgré l’afflux des migrants ces derniers mois, il y a eu en France moins de reconduites à la frontière cette année que l’an dernier.

Il est donc logique que le Gouvernement soit débordé par la situation, mais il est injuste et scandaleux que ce soit aux maires de payer le prix de cette inefficacité.