Cédric Perrin : « Alstom : une décision brutale inacceptable ! »

Cédric PERRIN, Sénateur du Territoire de Belfort, fait part de sa consternation suite à
l’annonce par la direction de l’usine de la fermeture du site belfortain d’Alstom
Transport.

Site historique de l’activité ferroviaire d’Alstom, Belfort va perdre non seulement un
savoir-faire reconnu mondialement mais surtout près de 400 emplois. « C’est un très
mauvais coup porté à l’économie locale qui aura d’importantes conséquences dans
tout le département. Avec la fermeture du site d’Alstom, Belfort perd un fleuron
industriel » prédit le Sénateur.

« Cette décision est doublement consternante : d’une part, elle est d’une brutalité
inacceptable pour l’ensemble des salariés et d’autre part, elle est en totale
contradiction avec les engagements d’Alstom et les promesses formulées par sa
direction » poursuit Cédric PERRIN.

Cédric PERRIN a réclamé - avec les élus Les Républicains du département - un
entretien urgent avec la direction d’Alstom Transport afin d’obtenir des réponses
claires concernant l’avenir des salariés. Un reclassement dans les meilleures
conditions pour chacun d’entre eux est impératif.

Par ailleurs, il a également demandé à rencontrer Michel SAPIN, Ministre de
l’Economie et des Finances et rappelle qu’il a sollicité le Gouvernement depuis juin
2015 afin d’anticiper les difficultés rencontrées par la filière ferroviaire. Malgré un
rendez-vous à l’Elysée le 6 avril et plusieurs courriers adressés au Président de la
République et aux ministres, le Gouvernement n’a pas jugé opportun de donner une
réponse claire. « La passivité du Gouvernement n’a fait qu’accélérer la décision
d’Alstom de fermer le site belfortain » regrette Cédric PERRIN.