Roger Karoutchi : « Quand Najat Vallaud Belkacem dérape… »

Au meeting de Colomiers, ce lundi 29 août, Najat Vallaud Belkacem était en vedette devant la nomenklatura socialiste, Manuel Valls en tête.

Appelant les participants à cette réunion, ses « camarades », la Ministre de l’Education s’est lancée dans un discours d’un sectarisme et d’une intolérance totale sur la droite et sur tous ceux qui ne sont pas d’accord avec sa politique dont la nocivité n’est plus à démonter.

Les attaques contre la droite relèvent à double titre, de propos irresponsables et condamnables :

  • La droite ne parlerait plus d’éducation, mais de « rééducation » !! Mme Vallaud Belkacem confond sans doute avec ses « camarades » qui ont soutenu les camps de rééducation de Staline en URSS ? de Mao en Chine ? de Pol Pot au Cambodge ?
  • La droite ne voudrait à l’école que, je cite les propos hallucinants de Mme Najat Vallaud Belkacem « de petits bonhommes dociles en uniformes récitant le catéchisme d’une France immémorielle. » Cette phrase est parfaitement indigne d’un Ministre de l’Education quelle que soit son appartenance politique, en ce qu’elle attaque d’abord « La France immémorielle » donc la mémoire et l’Histoire de notre pays dont l’école est aussi une voie de transmission. A moins que le passé, l’Histoire doivent être gommés. Au profit de quoi ?
  • Elle s’en prend au « catéchisme » avec ce que cela veut dire de la part d’un Gouvernement qui doit défendre la laïcité à l’école, dans le respect des religions. De tels propos dans la période que nous vivons sont irresponsables.

M. Valls et la nomenklatura socialiste ont applaudi. Comment peuvent ils ensuite invoquer l’unité nationale et le fait de « sanctuariser » l’école ??

Nous attendons les explications du Premier Ministre sur sa vision de la neutralité de l’école. J’interpellerai le Gouvernement à la reprise de la session parlementaire et je demande immédiatement au Président du Sénat de prévoir une interpellation publique du Gouvernement sur la politisation sectaire de sa politique éducative.