Fabienne Keller : « Abandon de l’Ecotaxe : la facture électorale s’alourdit ! »

Nous avons appris ce matin que la facture à payer par l’Etat suite à la décision d’abandonner l’Ecotaxe devait s’alourdir de 50% pour atteindre la somme de 1,2 milliard d’euros.

La décision prise par Ségolène Royal qui visait alors à calmer la mobilisation des « bonnets rouges » et le ras-le-bol fiscal des Français est aujourd’hui toujours plus lourde de conséquences.

Elle nécessitera d’abord de rembourser 1,2 milliard d’euros et, inexorablement, l’abandon de l’Ecotaxe aboutit à une véritable impasse budgétaire.

Mais l’abandon de l’écotaxe, c’est aussi un manque à gagner sur le long terme : environ 360 millions en moins par an pour l’Agence de financement des infrastructures de transport de France et 30 millions pour les collectivités locales. Ce sont moins de trains performants, moins de projets environnementaux. Ce sont des ressources importantes qui auraient pu participer à la transition énergétique et qui vont cruellement faire défaut.

En résumé, au moment où le quinquennat de François Hollande s’achève, on ne pourra faire le bilan de l’action de Ségolène Royal sans faire état de l’incroyable erreur écologique que constitue l’abandon de l’Ecotaxe.