Hugues Portelli veut faire reconnaître les droits de l’enfant en prison

Hugues Portelli a déposé une proposition de loi pour donner aux enfants de parents détenus, des droits équivalents à ceux des détenus, ainsi qu’un cadre de vie décent et adapté.

Le problème prioritaire de ces enfants et de leurs mères est celui de l’accès rapide aux soins : le régime existant prévoyant que seuls des médecins de ville et non l’unité sanitaire de l’établissement puissent être consultés. De plus, « l’extraction » étant réservée aux détenus, la sortie de ces enfants par le personnel pénitentiaire n’est pas prévue !

Par ailleurs, de nombreux établissements vétustes sont inadaptés à la présence d’enfants en bas âge. Ceux-ci et leurs mères doivent y subir un cadre de vie éprouvant. La plupart des prisons ne disposent pas des espaces nécessaires à la présence d’enfants en prison et, quand cela est le cas, ceux-ci sont insuffisants.

Il est donc grand temps de donner à ces enfants des droits non seulement équivalents à ceux des détenus, mais également un cadre de vie décent et adapté.