Bruno Retailleau : « Referendum sur NDDL : la victoire du civisme et du bons sens ! »

C’est le OUI qui l’a emporté en Loire-Atlantique, avec un score sans appel et un fort taux de participation qui donne à ce scrutin toute sa légitimité.

J’attends maintenant que chacun se conforme à ce résultat et applique la démocratie.

Cette victoire, c’est la victoire du civisme et du bons sens. Les habitants ont dit oui à l’emploi, ils ont aussi dit non aux casseurs de la ZAD.

Ce soir, c’est la défaite de la violence et de la décroissance. Les habitants de Loire –Atlantique ont voté pour avoir le droit de vivre en paix et de regarder leur avenir en face.

C’est une excellente nouvelle pour notre développement économique. L’Ouest n’a pas la vocation à rester éternellement le cul de sac de l’Europe.

Je craignais que cette consultation pâtisse de la morosité ambiante et de la faiblesse de l’exécutif. Il n’en a rien été, et je salue l’esprit de responsabilité des habitants qui ne se sont pas servi de cette consultation comme d’un défouloir.

François Hollande sait désormais qu’il peut s’appuyer sur la volonté collective des gens de l’ouest. Aujourd’hui, ils ont pris en main leur destin. Les habitants ont eu la détermination que François Hollande a été incapable d’avoir. François Hollande n’a pas eu le courage de décider, qu’il ait au moins le courage d’agir !

Je demande donc solennellement au Président de la République d’engager le début des travaux et l’évacuation de la ZAD.

C’est ce que je dirai dès demain au Premier Ministre avec qui j’ai rendez-vous.